Gros camions et flûte de pan

Comment un reportage raté m’a ouvert les portes de la meilleure des soirées

774571_10151263328534069_1656111470_o
Pour cette édition 2013, les concurrents du célèbre rallye Dakar ont terminé leur course dans la capitale chilienne. Etant donné que les Français ont (encore) eu du mal a partager les premiers prix avec leurs petits camarades cette année, mon rédacteur en chef m’a envoyé couvrir l’événement, étant la seule à parler français au journal.

Quel plaisir donc, en ce dimanche matin, de se retrouver en face du palais présidentiel, à rôtir sous le soleil d’été sud-américain, au milieu d’une foule de fans surexcités et de bruits de moteurs assourdissants. Oui, car le concurrent du Dakar aime, sur la ligne d’arrivée, faire vrombir le moteur de sa moto tel un grand chevalier des temps modernes, jusqu’à disparaître sous un nuage de fumée. Et se choper un cancer du poumon tout en finissant de polluer généreusement le continent sud-américain. Mais chut, faut pas le dire, c’est un sujet qui fâche ici.

Je me mets donc à la recherche de l’espace presse, que je finis par trouver au milieu de la « piste » aménagée. Vue parfaite sur les concurrents qui défilent, mes photos vont être géniales. Oui, sauf que mon patron n’était pas au courant que les journalistes accrédités devaient retirer un bracelet presse avant 10 heures le matin même pour accéder à l’espace réservé. Vive la communication. Il est 10 heures 15. Chiasse.

Après moult négociations avec les organisateurs français, il apparaît clair que je vais pouvoir aller me faire rhabiller. Prête à repartir avec ma frustration et  mes trois photos toutes nazes, un groupe de grands gaillards m’ayant entendu parler français s’adresse à moi. Ce sont les mécaniciens Michelin en charge des pneus des véhicules des concurrents français. Ils ne peuvent pas me faire accéder au point presse, me disent-ils, mais en revanche ils peuvent me faire entrer à la soirée du Dakar, organisée par Red Bull. Ouh la la, vendeurs de rêve. Je leur lance une petite blague sur la potentielle nécessité d’un bracelet pour y entrer, mais finis par accepter. Au moins je n’aurais pas complètement perdu ma journée.

Fiesta, Cumbia et Confettis

Je dois avouer que le Dakar a vu les choses en grand pour récompenser ses concurrents. La soirée, qui s’est déroulée au Club hippique de Santiago, a duré jusqu’à 3 heures du matin. Camions et voitures du Dakar en exposition, écrans géants faisant défiler les images de la course, pluie de confettis, DJ mixant musique et vrombissements de moteur. A retenir pour une prochaine soirée : le son du moteur d’un quad est beaucoup plus sympa à entendre lorsque qu’il est mixé avec du Kid Cudi. Un groupe de cumbia – genre musical très répandu en Amérique du Sud – appelé Conmoción a joué en première partie de soirée pour le plus grand plaisir des concurrents éméchés, on ne va pas se mentir.

D’ailleurs, je suis fière de pouvoir dire a présent, que j’ai déjà vu un conducteur de camion du Dakar de l’équipe russe danser le break dance sur des airs d’accordéon et de flûte de pan. Un grand moment.

774925_10151263329309069_879802749_o

Publicités

3 réponses à “Gros camions et flûte de pan

  1. HUM, HUM , HUM ( je préparer mes vocalises) Alors pour comprendre ma question il faut savoir ( que je suis un Latinos..)
    Pourquoi appel ton toujours le « PARIS DAKAR » – « PARIS DAKAR » alors qu’ils parcours notre beau continent d’ Amérique du sud!!!????
    A vous les studios! ;)

  2. Tu pointes là une question qui fait débat en ce moment! Comme tu l’auras remarqué, j’ai parlé de Rallye Dakar dans mon billet et c’est plutôt ce terme là que la presse utilise désormais, même si ce n’est toujours pas parfaitement correct ;-)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s